« A l’enseigne du coeur épris » de Jean-François Pigeat…

Un premier roman (qui paraît aujourd’hui et que j’ai lu dans le cadre de « 68 premières fois« ) mais un énième sur le sujet traité (l’histoire d’un couple).

J’avoue l’avoir lu en diagonale étant donné que je me suis………………… ennuyée !

Lorsque l’on aborde ce thème maintes et maintes fois utilisé en littérature, on se doit d’apporter un petit quelque chose, ce petit quelque chose en plus qui fait la différence, que ce soit dans l’histoire, dans les personnages ou dans l’écriture.

Ce n’est malheureusement pas le cas ici.

Qui plus est, c’est limite « à l’eau de rose » à mon goût.

Bref, ce n’était pas un livre pour moi !

Editions Le dilettante

Laisser un commentaire