Bangkok (novembre 2016, jour 2)

Profiter de la Cité des Anges et de ses bienfaits…
La découvrir autrement, moins touristique…
Kiffe total !

Aujourd’hui, c’était le jour de la Full Moon pour célébrer Loy Krathong 2016.
Un Festival en demi-teinte cette année dû au deuil national même si le gouvernement militaire en place a accepté que cela soit fêté.

Pour la petite Histoire (article provenant de Thailande.fr) :
« Loy Krathong est certainement une des plus belles fêtes de Thaïlande, parfois aussi appelée «festival des lumières». En thaï, ‘Loy’ signifie «flotter, surnager», et ‘krathong’ «panier en matière végétale».
Cette tradition a débuté à Sukhothai mais est à présent fêtée dans toute la Thaïlande.
Loy Krathong trouve ses origines en Inde, dérivant de la fête hindoue de Divālī, durant laquelle la déesse du Gange est remerciée par des lanternes flottantes pour avoir dispensé la vie tout au long de l’année.
Selon les écrits du roi Rama IV en 1863, la festivité originellement brahmanique fut adaptée par les bouddhistes de Thaïlande comme une cérémonie en l’honneur du Bouddha. Le lâcher de Kratongs symbolise également l’abandon des rancunes, colères et souillures : certains participants se coupent ongles et cheveux, qui symbolisent les mauvais aspects de soi, et les placent sur les radeaux. »

Voir quelques lumières déambuler de nuit sur le Chao Praya est tellement joli.
J’imagine aisément ce que cela doit être en « période normale ».

Notre petit kratong offert par le MO BKK a pris la direction de la Mer de Chine du Sud…
Longue vie à lui et au peuple thaï !

 

Auteur : Céline Huet-Amchin

Blogueuse & Artiste voyageuse.
Jamais sans un livre, un thé, mes pinceaux, nos poilus et Mon Brun ! (dans le désordre)
Passion Asie, éléphants, pandas, licornes, dragons et lapin (d’Alice)

Laisser un commentaire