« Barbe Bleue » d’Amélie Nothomb…

Le mythe de Barbe Bleue revisité, version fantaisie belgico-japonaise fort poétique !

Tout est à sa place, comme toujours, avec humour et intelligence fine; et il est fort probable que l’on retrouve beaucoup d’Amélie dans Saturnine et beaucoup de Nothomb dans Elemirio Nibal y Milcar…

L’Express titrait dans une de ses chroniques il y a quelques jours « Amélie Nothomb passe le test de la page 99 ». Que c’est agaçant et tellement limité !
Les jaloux en ont peut-être assez de lire Amélie tous les ans… Personnellement, je n’arrive pas à me lasser de son imagination débordante dans l’univers qui la caractérise tant !

En dévoiler davantage enlèverait le mystère que l’auteur aime laisser planer et finalement partager…
Je n’en dirai donc pas un mot de plus , si ce n’est…

Belle lecture à tous ! (à compter du 23 août 2012)

Barbe Bleue Amélie Nothomb

Editions Albin Michel

Quelques passages aimés du livre seront postés ici, mais après la parution officielle…

NDLR du 23 août 2012 : toutes les promesses devant être tenues, voici donc quelques phrases relevées lors de ma lecture…

« L’inventeur du champagne rosé a réussi le contraire de la quête des
alchimistes : il a transformé l’or en grenadine« …

« L’amour est une question de foi. La foi est une question de risque.
Je ne pouvais pas supprimer ce risque. C’est ce que Dieu a fait au
Jardin. Il a aimé sa créature au point de ne pas supprimer le
risque« …

« Tomber amoureux est le phénomène le plus mystérieux de l’univers.
Ceux qui aiment au premier regard vivent la version la moins
inexplicable du miracle : s’ils n’aimaient pas auparavant, c’était
parce qu’ils ignoraient l’existence de l’autre. Le coup de foudre à
retardement est le plus gigantesque défi à la raison« …

« Quand on tombe amoureux, on négocie après coup avec soi-même,
histoire de vour si on s’autorise cette absurdité« …

« Le concept de remplacement est la base du désastre de l’humanité« …

« Quoi de plus vulgaire que la notion de brouillon ? »…

« Le choix s’impose à qui sait attendre« …

« Un photographe, c’est l’art auquel le secret convient le mieux. Un
musicien ou un chorégraphe souffrirait, je crois, de ne pas partager
sa création. Un écrivain aime qu’on lui parle de ses textes. Le
photographe ne jouit jamais autant que de son propre regard »…
« Tous les photographes sont autistes. S’ils en étaient conscients, ils
nous épargneraient bien des vernissages« …
« Je sais que l’image est dans la boîte et je l’ai tellement préméditée
que je n’ai pas besoin de la voir pour savoir comment elle est« …

« Quelle que soit la discipline, le meilleur moteur est l’ascèse. A
celui qui veut écrire, offrez peu de papier. Au cuisinier en herbe,
proposez trois ingrédients. Aujourd’hui, les débutants de tout poil
reçoivent une débauche de moyens. Cela ne leur rend pas service« …

« Le rôle de l’art est de compléter la nature et le rôle de la nature est d’imiter l’art« …

« Il y a un réconfort que seul le grand champagne procure« …

« La couleur n’est pas le symbole du plaisir, c’est le plaisir ultime. C’est tellement vrai qu’en japonais couleur peut être synonyme d’amour (…) La béatitude de l’amour ressemble à celle que chacun éprouve en présence de sa couleur préférée« …

« La peur fait partie du plaisir« …

« Le champagne est à la photographie ce que la poudre à canon est à la guerre« …

« L’oeuvre a besoin du mystère de l’attente. Il est bon, quand on crée, de ne pas nier le temps« …

Laisser un commentaire