« Grease Le Musical » (Théâtre Mogador, Paris)

Quand Mogador fait revivre John Travolta et Olivia Newton John, c’est irrésistiblement régressif et toute la salle en redemande !

La troupe est jeune, dynamique et terriblement entraînante.
Elle interprète certaines chansons en français, d’autres en anglais.
Rythme et humour sont au rendez-vous.

J’ai eu la chance d’assister à une Avant-Première hier au soir, et c’est vraiment TRES REUSSI.
Standing ovation aux rappels…
A NE PAS RATER ! (à compter du 28 septembre prochain)

Un GRAND MERCI à S.D qui se reconnaîtra…

Grease Le Musical

« Des écrivains parlent d’argent » (Théâtre de Paris)

Du GRAND, du TRES BON Luchini (comme toujours ai-je envie de dire) pour tous ceux qui, comme nous, l’apprécient.

Des textes toujours aussi admirablement bien choisis dans lesquels il mêle  (comme il sait si bien le faire) l’actualité politique agrémentée d’une pointe d’auto-dérision.

Ou comment donner un coup de jeune (si tant est que cela soit nécessaire) à Péguy, Marx, Hugo, Freud, Céline, La Fontaine et tant d’autres…

35 mn de pur bonheur en plus (la durée initiale est de 1h30).
Hier au soir c’était la Première, et c’est déjà un triomphe !

Pour ceux qui n’avaient pas, comme nous, réservé 6 mois avant, c’est (malheureusement pour vous) complet…

« Steve McQueen Style » (Galerie Joseph, Paris)

Une jolie galerie parisienne 116 rue de Turenne…
Un souffle de liberté dans l’air ambiant…
Et un sex-symbol qui continue de faire fantasmer les générations…

Une chose est sûre : cette petite exposition très cinéphile (mais pas que) fort sympathique m’a donnée envie de revoir certains films cultes et de découvrir ceux que je n’ai jamais vus !

« Christian Dior, couturier du rêve » (Les Arts Décoratifs, Paris)

« Au fond de chaque coeur sommeille un rêve« 

S’il y a une et une seule exposition à admirer à Paris en ce mois d’août (et jusqu’au 7 janvier 2018) c’est, à n’en pas douter, celle-ci !

Complète, parfaitement scénographiée, je manque de qualificatif pour en dire tout le bien que j’en pense 24h après et ce même si nous avons, avec mon amie Carole, eu très très chaud (problème de climatisation ce jour-là ?) et dû jouer beaucoup des coudes pour en profiter pleinement (allez-y plutôt le matin à la première heure pour éviter le monde qu’elle draîne).

SUBLIME est sans aucun doute le mot le plus adéquate pour la décrire.

Christian Dior n’est plus de ce monde. Mais il y a bel et bien du rêve dans l’air du Musée des Arts Décoratifs, assurément…

« Respecter la tradition et oser l’insolence
car l’un ne saurait aller sans l’autre »

Mon expérience ecriturefactory.com

Pour ceux qui ont un oeil de lynx, vous avez dû remarquer que j’ai mis en avant depuis un moment sur mon blog côté widget ecriturefactory.com.

Ce site d’écriture en ligne, je peux vous en parler pour l’expérimenter depuis plusieurs mois, à mon rythme (merci à celles qui se reconnaîtront ).

Je l’ai découvert pour la première fois grâce à mon réseau facebook, puis en échangeant avec sa fondatrice lors du Prix Vert Salon l’année dernière.

Le concept vient d’Espagne, sous la houlette de Carmen Posadas, écrivain.
En France, c’est Anita Coppet, journaliste, qui s’en occupe.

Au départ, c’était juste un test.
Mais je me suis prise au jeu et j’ai donc continué !
J’avoue que c’est assez addictif… O:-)

Chaque semaine un « cours » très complet et intéressant sur un thème est à lire (qui renvoie sur pas mal de liens) et un ou plusieurs exercice(s) est(sont) à réaliser et à rendre.
En parallèle, les étudiants inscrits à la session peuvent discuter ensemble ainsi que la communauté tout entière sur des sujets très variés via plusieurs forums proposés.
Une session dure 14 semaines.

Les tutrices sont précises mais bienveillantes dans leurs corrections afin de vous faire progresser au mieux.
Pour celles et ceux qui auraient un doute sur le côté virtuel, un lien sincère et vraiment sympathique se tisse au fil des leçons. J’ai BEAUCOUP apprécié cela.
Aux côtés d’Anita nous trouvons Sonia Rachline qui est également journaliste et Véronique Le Normand qui est écrivain.

Si vous me demandez pourquoi j’ai tenté cette bien chouette aventure, je vous répondrai que j’avais envie de voir ce que c’était concrètement, tout simplement.
Les ateliers d’écriture fleurissent sur la toile mais tous ne sont certainement pas d’aussi bonne qualité que celui-ci.
Ce qui est certain, c’est que cela pourra me permettre de mieux écrire mes billets sur mon blog. On a toujours à apprendre.
Et puis qui sait, j’écrirai peut-être un jour THE « best-seller » qui me permettra de vivre de mes rentes et de partir vivre en Asie…
Ah ah ah !!! Je m’égare… 

Une nouvelle session démarre maintenant donc si vous avez lu ce billet jusqu’au bout c’est que cela vous titille.
Ne vous posez pas trop de questions et INSCRIVEZ-VOUS !
Vous ne le regretterez pas

Ecriture Factory