Exposition « L’esprit du thé » (Essence du Thé George Cannon, Paris)

Il n’y a jamais de hasard.
Il n’y a que des rendez-vous.

Le jeudi 4 mai dernier avait lieu chez George Cannon le vernissage de l’exposition d’Anne Steinlein, « L’esprit du thé ».
Je n’ai malheureusement pas pu m’y rendre alors que c’était bien prévu dans mon agenda, ayant passé les 3, 4 et 5 mai entre les Urgences Saint Louis et l’Hôpital Lariboisière.

J’ai pu (enfin) y aller aujourd’hui et admirer les très jolies créations théinées de l’Artiste voyageuse.
C’est inspiré. Réaliste et parfois abstrait. Anne nous fait voyager et il y en a pour tous les goûts.

J’ai instantanément eu un coup de coeur en découvrant le « Panda et son bol de thé » (Chine).


Ma première pensée fût de me dire : « il est vraiment trop beau, il doit déjà être réservé (ouin) ». Mais en regardant de plus près, point de pastille rouge. J’y ai vu comme un signe : il m’attendait bien sagement depuis un mois… Il était donc pour moi !
Vous pouvez aller l’admirer ainsi que les autres tableaux et objets exposés jusqu’au 22 juillet prochain.
A partir de cette date, il fera le bonheur de Mon Brun et de moi-même à la maison.
Eh oui : non seulement il faut s’avoir se faire plaisir et écouter son coeur, mais aussi IL FAUT SOUTENIR LES ARTISTES DE LEUR VIVANT !


NDLR. En plus, vous pouvez coupler votre visite avec un bon déjeuner,  Tea Brunch ou Tea Time sur place et/ou un massage shiatsu made in la fabuleuse Claudine Montazemi !

Exposition « Eloge du silence » (Essence du thé George Cannon, Paris)

« Le désir de peindre est quelque chose d’indicible.
Comme l’absence d’un être aimé est sans mot. »

Jeudi soir avait lieu chez George Cannon le vernissage de l’exposition « Eloge du silence » qui nous a fait découvrir l’Artiste Peintre Jean Cabane.

J’ai pris beaucoup de plaisir à discuter avec lui et lui poser quelques questions auxquelles il a très sympathiquement répondu sans fard.
Jean Cabane a un parcours insolite.  La vie ne l’a pas épargné mais la Sagesse asiatique l’enveloppe.

Né à Nîmes, il habite depuis onze ans au Vietnam à Hoi An où il tient une Galerie où il s’expose lui-même ainsi que d’autres personnes.

Olivier Scala aime partager son amour pour l’Art et mettre en lumière des personnes qui le touchent particulièrement.

Il régnait lors de la soirée une effervescence des plus sympathiques  doublée d’une certaine retenue, particularité typique de mon continent chéri.

Les toiles qu’il a créées pour l’occasion se marient superbement avec le lieu que j’affectionne tant.

Dans ce velouté artistique solitaire, lent, délicat, sensuel (dans le mariage des couleurs) qui plâne dans l’atmosphère les pigments savent nous interpeler, nous parler.

C’est tout simplement beau.

A admirer jusqu’au 7 janvier 2017.

Voici également des visuels de meilleure qualité transmis par Cathy, formidable attachée de presse qui se reconnaîtra…

Etaient également présents Adeline (blog Thé + Toi), Chloé (blog Somewhere Over the Teapot et Les fourberies d’escarpin) et sa petite soeur Daphné et Nico…
Articles à suivre !

« Michèle Chast, sculpteur de l’âme »

J’ai découvert l’Artiste dans le cabinet de mon médecin, son mari.
Je l’ai ensuite suivie sur les réseaux sociaux afin d’appréhender son univers, qui est multiple.
Le vernissage de sa toute dernière exposition en date à Paris samedi dernier m’a permis de la rencontrer et de pouvoir admirer une partie de ses oeuvres.

J’ai envie de dire à brûle-pourpoint que de la simplicité et de la sympathie de Michèle Chast naît la beauté à l’état pur.
Chez elle, point de fioritures !
Elle sait faire vivre admirablement la matière, que ce soit la cire « lisse » et le bronze « martelé ».
Les corps en mouvement jouent et dansent avec la lumière et les glaces de la Galerie Martel-Greiner qui signe là une merveilleuse mise en scène.

Le spectacle artistique se déroule 71 boulevard Raspail dans le VIe à Paris.
Vous avez jusqu’à samedi prochain pour aller admirer ses créations qui m’ont particulièrement émue par leur force et leur délicatesse.

Une femme inspirée, et inspirante…

Pour information d’importance à mes yeux, Michèle Chast met un point d’honneur à travailler avec une Fonderie d’Art française et est présente à toute les étapes de la fabrication.

Exposition « Les 7 tasses de thé » (Essence du thé George Cannon, Paris)

Ce soir avait lieu le vernissage de l’exposition « Les 7 tasses de thé » en présence de Dominique Liabeuf dans la boutique George Cannon, maison qui réaffirme après « Thé indigo » sa volonté de faire connaître des artistes proches de la philosophie qu’elle véhicule.

De très beaux objets théinés (que l’on peut s’offrir) sont délicatement dispersés avec goût dans le lieu ainsi que trois « tableaux » fort jolis de l’artiste céramiste !

C’est une nouvelle fois une sacrée découverte que j’ai faite ce soir et une rencontre.
J’ai en effet pris BEAUCOUP de plaisir à discuter avec la créatrice elle-même qui a un parcours insolite incroyable (ancienne infirmière, elle a appris les différentes techniques qu’elle maîtrise désormais à la perfection au fil de rencontres les plus improbables les unes que les autres à travers le monde et plus spécifiquement en Suisse, en Chine et en Uruguay) et qui a le don de partager sa passion.
Je sais que j’aurai l’occasion de la revoir. C’est donc avec le sourire que je suis repartie… avec des p’tites choses que je me suis offert !

Avis aux « collectionneurs » : Olivier Scala a créé un thé spécial pour l’occasion, ce qui commence à devenir une merveilleuse tradition en la matière.
Est ainsi proposé dans une sublime boîte designée par Nikosan un mélange de thé vert Sencha de Chine, bancha hojicha et sobacha, des pétales de rose et de mauve, des fleurs de cerisiers, du litchi, du yuzu et du gingembre
Quand l’Art devient muse théinée, cela ne peut être que très réussi !
NDLR. Nous avons pu le goûter chaud et frais sur place (une chouette idée). Pour ma part, la version froide a fait ressortir le mélange de thés et la version chaude les saveurs fruitées et florales. Un 2 en 1 qui m’a donc surprise et conquise.

Merci à George Cannon de continuer à se positionner différemment des autres maisons en créant ce type d’évènement.
C’est l’empreinte d’une marque à taille humaine et familiale qui fait que cela reste à ce jour une de mes préférées dans ce petit monde du Camellia Sinensis !

Merci à Cathy qui se reconnaîtra…

Et courez vite admirer les œuvres de Dominique Liabeuf et goûter ce nouveau thé ! (vous avez jusqu’au 30 juillet prochain)

Exposition « Thé Indigo » (Essence du Thé George Cannon, Paris)

Entre une petite heure extraordinaire dans les mains expertes de Claudine Montazemi à l’espace Bien-Etre (BONHEUR) et la dégustation du thé « Paris-Tokyo » (thé vertagrumes et gingembre) côté Salon de thé, j’ai pu admirer l’exposition « Thé Indigo »

J’ai particulièrement aimé l’univers proposé par Stéphanie Ledoux, Artiste voyageuse, qui nous permet d’admirer des oeuvres très originales dans leur réalisation et fort réussies !
De ses toiles se dégagent une douceur doublée d’une force incroyable des traits. C’est une portraitiste de talent.
J’ai également beaucoup apprécié le concept de ses boîtes à trésors, véritables carnets de voyages « vivants » qui sont riches en émotions.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Un véritable COUP DE !!!

A défaut d’avoir pu acquérir quelque chose (succès mérité) , je me suis offert une reproduction et des cartes postales.

C’est une personne que je continuerai à suivre, assurément.

Le fondateur de la maison, Olivier Scala, a créé à l’occasion de cet évènement artistique le thé « Indigo » (Oolongcassisraisinsviolettecerisefleurs de bleuet) en édition limitée.
Il est, lui aussi, très réussi.

Allez vite admirer tout cela, qui se fond incroyablement  dans l’atmosphère de ce lieu que j’ai apprécié dès que je l’ai connu !
Vous avez jusqu’au 16 janvier prochain.