Berlin : la force de l’Art face à l’Histoire…

David Bowie disait en parlant d’elle :

« The greatest cultural extravaganza that one could imagine. »

« La plus grande extravagance culturelle qu’on puisse imaginer. »  

Avec la « fascination » (je n’arrive pas à trouver un terme plus approprié) que j’éprouve vis-à-vis de la période 39/45, découvrir cette ville emblématique faisait partie des choses que je ferais forcément un jour.

Nous y sommes donc allés en novembre 2014 avec Mon Brun y passer un week-end prolongé.

Berlin s’est révélé être à mes yeux une ville intrigante, mystérieuse, d’où se dégage cette atmosphère historique si particulière et où l’Art rend l’indicible acceptable à la vue…

J’avoue avoir eu un faible pour la magnifique Ile aux Musées classée au Patrimoine Mondial de l’Unesco…

Et puis le hasard a fait que, dans une rue, j’ai découvert la maison de thé Paper & Tea

J’avais sélectionné l’hôtel  Waldorf Astoria qui s’est révélé être un très bon choix : et en terme de confort, de positionnement géographique et de vue (waouh), et en terme de papilles comblées grâce au Chef Pierre Gagnaire ***…

La découverte fût à la hauteur et mes attentes comblées !

Manchester la jolie…

Si nous n’étions pas allés au concert de « Chic Nile Rodgers », nous n’aurions jamais découvert Manchester…
Et cela aurait été fort dommage !

Cette petite ville mérite le détour et je recommande vivement les Manchester Library & Art Gallery, City Hall et Sackville Gardens côté visites.

Belle balade !

Le Velvet Hotel est un hôtel cosy dans le quartier gay que je conseille ! (jolie déco et personnel adorable)

Virée italienne sur la Côte Amalfitaine…

J’aime particulièrement l’Italie, l’ambiance qui s’en dégage…

Il était donc naturel de partager cela avec Mon Brun à l’occasion d’une p’tite escapade en avril 2010.

Arrivés à Naples, direction Capri…

Je recommande vivement de prévoir un tour de l’île en bateau !

Visiter Pompéi était un rêve…
Il est réalisé !

Et Sorrente sur le retour était une bien jolie étape…

Côté hôtel, j’avais porté mon choix sur le magnifique Relais & Châteaux Caesar Augustus qui nous a servi de point de chute…

Ce début de la Côte Amalfitaine nous a donné envie de pousser plus loin.
Une prochaine fois !

 

So London!

« When a man is tired of London, he is tired of life;
for there is in London all that life can afford. »

« Quand un homme en a assez de Londres, il en a assez de la vie ;
car il y a à Londres tout ce que la vie peut apporter. »

(Samuel Johnson)

J’aime l’atmosphère qui y règne, leurs traditions (même si parfois elles sont désuètes), les Fish & Chips chez Harrod’s (bien trop chers mais fort bons), la famille royale (oui, oui, j’assume), l’éclectisme que dégage la ville, la Tate, le Globe Theater, le fait que ce fût une île, l’Eurostar qui permet d’y être rapidement, leurs séries (Downtown Abbey, Sherlock, Hercule Poirot, Broadchurch…), St Katharine Docks, Notting Hill, la langue de Shakespeare, et j’en passe…

C’est une ville dans laquelle je pourrais habiter.
Je m’y sens chez moi.

Bref Londres, c’est une grande histoire d’Amour (applicable à tout le Royaume-Uni pour être exacte puisque je connais également l’Ecosse et l’Irlande).
J’aime y retourner, et pas que pour le Tea Time !