Pierre Sang In Oberkampf

Vendredi soir, j’ai testé avec deux amis blogueurs (Bénédicte Entre les lignes et Benoit A l’ombre du noyer) le restaurant de Pierre Sang Boyer à Paris.

Accueil sympathique, joli lieu contemporain, miam original (6 plats à l’aveugle) et assiettes bien présentées qui allient saveurs françaises et asiatiques.
C’est une cuisine qui n’est pas prétentieuse, qui respecte et met en avant les produits sourcés.

Deux services (réglés au cordeau) sont proposés le soir : 19h30 ou 21h30.
C’est également ouvert le midi.

Le Chef passe une tête avant de lancer les hostilités gourmandes…

Franchement, nous nous sommes régalés et j’y retournerai !

Pierre Sang In Oberkampf
55 rue Oberkampf
75011 Paris

09 67 31 96 80

« Sélection de Printemps » by Dammann Frères…

La semaine dernière a eu lieu un p’tit évènement Dammann Frères auquel j’ai été sympathiquement conviée dans leur boutique de l’avenue Victoria à Paris.

J’ai été ravie de revoir une partie de l’équipe rencontrée lors du Dammann Day dont je ne me suis toujours pas remise !

Au programme du jour, la dégustation de :

– « Easter Tea » dont la recette est inchangée depuis…………….  1996 ! Un thé noir à la vanille, au marasquin, au chocolat et au naranquilla. Une liqueur joliment équilibrée que j’ai beaucoup appréciée. Le design de la boîte change tous les ans alors, ne la ratez pas !

– thés printaniers :
* « Printemps éternel » : un thé vert à l’amande, à la fleur de cerisier, à l’héliotrope, à la bergamote, au poivre et à la rose. Un thé floral donc dans l’absolu, mais pas trop non plus grâce à l’amande ce qui m’a permis de l’aimer !
* « Printemps sur le lac« , un thé vert de Chine bluffant (à l’aveugle, j’aurais opté pour un Darjeeling !). Un coup de coeur !
* « Sikkim G.F.O.P » : un thé noir trouvé entre le Népal et le Tibet. Complexe, donc très intéressant !

La matinée est passée bien trop vite.

Encore UN GRAND MERCI à Sandrine, Pierre, Emmanuel, Marine et à l’équipe de Dammann Victoria pour l’accueil chaleureux.

Vivement le prochain event…

Belles dégustations à tous !

Cerise sur le gâteau : j’ai enfin osé goûter la gelée de thé « Smokey Lapsang » : une révélation alors que je déteste le thé fumé !

« Sobacha » by Jugetsudo…

Le sobacha, quésaco ?

C’est tout simplement une infusion de graines de sarrasin venues du Japon, lequel est grillé ou torréfié.

On peut l’utiliser en cuisine ou en breuvage.
Dans ce deuxième cas, la maison de thé conseille de chauffer l’eau à 100° et de laisser infuser les graines (environ 1 cuillère à thé par tasse) pendant 1 mn.

Ses vertus ? Il est sans gluten, dépourvu de caféine et riche en magnésium.
Bref, à consommer sans modération !

Perso, je suis fan.
J’ai l’impression de boire une bonne crêpe bretonne…

A ce jour, je n’ai pas trouvé aussi bon que celui de Jugetsudo.

Belle dégustation à tous !

Tea Time à La Maison de la Chine…

Samedi après-midi, j’ai découvert avec mon amie K. de carnets de voyage qui se reconnaîtra La Maison de la Chine, lieu original, atypique et fort sympathique face à l’Eglise Saint Sulpice.

Nous avons pu y papoter au calme au milieu d’une jolie décoration en prime, avec un Sencha pour elle et un (sublime) Oolong tie guan yin pour moi de chez Mariage Frères (22 thés et infusions sont proposés à la carte), accompagnés d’un cookie au thé vert matcha, amande, chocolat noir et flocons d’avoine.

En plus, jusqu’au 8 avril prochain, vous pouvez admirer l’exposition photographique « Offrandes au peuple du Tibet » de l’Artiste Gao Bo, qui mêle à la perfection le noir & blanc et l’encre sépia…

Un moment hors du temps, que nous avons beaucoup apprécié.

Belle dégustation et belle visite à tous !

Prochain test : le brunch !

La Maison de la Chine
76 rue Bonaparte
75006 Paris

01 40 51 95 17

« Le 39V »

Vendredi soir, nous avons découvert un nouveau Chef (étoilé * depuis 2012) qui est REMARQUABLE !

Le restaurant se situe 39 avenue George V dans le VIIIe à Paris.
Le chef en question ? Frédéric Vardon.

Vestiaire au rez-de-chaussée puis ascenseur jusqu’au 6e étage.
De là, panorama fort sympathique et architecture tout en transparence.
Salle d’un côté avec terrasse joliment aménagée pour les fumeurs, cuisine de l’autre où vous pouvez admirer le ballet des toques…

Nous avons fait en sorte avec Mon Brun de pouvoir goûter à tous les choix.
Au menu du jour donc (Automne-Hiver) :

Le Chef respecte très bien les produits et les met en avant comme il se doit.
On a bien toutes les saveurs en bouche. L’équilibre a été parfait à chaque plat, et même dès les amuse-bouches.
Cerise sur le gâteau : ils ont une belle carte de vins, les desserts n’étaient pas trop sucrés et j’ai eu de la vraie verveine en feuilles !
Les présentations sont réussies, la vaisselle originale et le service impeccable.
Bref, un zéro faute. BRAVO à toute l’équipe !

Franchement, on en redemande… donc, à bientôt !

Le 39V
39 Avenue George V,
75008 Paris

01 56 62 39 05

Midi et soir
Fermé le week-end