« Du Trou à l’Homme au Tilleul & retour perché » (Etretat)…

Voici l’intitulé que j’avais dans mon ical de la part de Mon Brun.

Je suis normande et pourtant je n’avais jamais fait cette balade vraiment physique mais magique parce que totalement dingue !

Plus de 3h30 de marche dans les galets, les falaises, les valleuses et la brume (bénis des Dieux nous avons été).
C’est une beauté mystérieuse qui se mérite !

Par le bas : la Plage du Perrey, la Porte d’Aval (sur les traces d’Arsène Lupin avec l’Aiguille creuse…), le Trou à l’Homme, la Valleuse de Jambourg, la Manneporte, la Valleuse de Valaine, la Pointe de la Courtine (qui m’a fait penser à la tête d’une baleine) puis la Plage du Tilleul.

Par le haut : retour à Etretat par la cîme des falaises.

J’ai bien cru à un moment donné qu’il faudrait que nous rebroussions chemin (rien n’est fait pour que l’on passe facilement), mais la volonté d’y arriver nous habitant, nous avons relevé avec brio le challenge et nous nous sommes surpassés !

Aller au-delà de nos limites, fierté d’avoir réussi et d’être rentrés vivants.
Emotions intenses garanties.

Je recommande vivement si vous êtes (suffisamment) en forme !

Une journée incroyable.
J’en ai pris plein les yeux !

Programme pour la prochaine fois : la visite de la maison de Maurice Leblanc, Le Clos Arsène Lupin !

Auteur : Céline Huet-Amchin

Blogueuse & Artiste voyageuse. Jamais sans un livre, un thé, mes pinceaux, nos poilus et Mon Brun ! (dans le désordre) Passion Asie, éléphants, pandas, licornes, dragons et lapin (d'Alice)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.