Eloge de la pluie (oui, oui, vous avez bien lu !)

« Pluie (n.f) :
Excuse pour rentrer chez soi, se servir une tasse de thé et lire un bon roman…  » 
(Charleston)

Avant, je ne l’aimais pas, ah mais alors pas du tout.
Mais ça, c’était avant !

J’ai appris à la regarder, à l’écouter, à l’apprécier dans toute ce qu’elle a de plus joli à nous accorder.
Je n’irai pas jusqu’à dire que je la préfère au soleil, mais lorsqu’elle tombe il y a ce petit quelque chose qui fait que.
Savoir que je vais rentrer plus vite (encore que), enfiler un truc bien douille douille et profiter de ce qu’elle offre au final : un moment de plénitude absolue…
Et si le hasard fait que par bonheur je suis dans le Gers, en Bourgogne ou dans Le Perche, je sais qu’elle sera synonyme de crépitement d’un feu (chéri) dans la cheminée…

Alors essayez de la savourer comme il se doit.
Parce qu’elle a beaucoup de poésie cette mal-aimée.

Mug de Créa-bisontine
« Calligrammes » de Guillaume Apollinaire aux Editions Gallimard…

 

3 pensées sur “Eloge de la pluie (oui, oui, vous avez bien lu !)”

Laisser un commentaire