Des smoothies pas si innocents que cela…

Cette marque m’interloquait (nom choisi, graphisme de pomme en tête d’ange), jusqu’à ce que je franchisse le pas de la bouche.

Tout en avalant le breuvage choisi (mangues et fruits de la passion qui me rappellent mon Asie adorée), je décide de lire l’étiquette de manière enfantine :

– « Un smoothie innocent est un mélange de fruits entiers mixés et de purs jus de fruits, rien d’autre »
– « Rien d’autre »… Détail de la transparence qui fait forcément mouche !

Slurp

– « Pasteurisé, tout en douceur »
– Pas mal ce marketing qui joue décidément sur les mots…

Slurp

– « Secouez avant ouverture, pas après »
– Comme dirait les d’jeuns : mdr (ou Lol) !!!

Slurp

– « A siroter tranquillement jusqu’à la date sur la capsule (c’est la date limite de consommation) »
– Pour ceux qui ne savent pas, apprendre de manière ludique…

Slurp

– « La technologie, c’est quand même bien pratique. Rappelez-vous quand les téléphones avaient encore des fils et qu’on devait rester bien sagement à côté du combiné. Le problème, c’est que les choses changent très vite. On a donc été contraints de fermer notre page minitel « 3615 innocent ». Mais cette fois-ci, on était bien décidé à avoir un coup d’avance. Et on nous a parlé d’un petit réseau social qui monte : Facebook. On y a donc ouvert une page pour papoter avec vous. Voici l’adresse, n’hésitez pas à venir nous faire un petit coucou : www.facebook.com/innocentfrance. »
– J’aurais été à la tête d’une Agence de Communication, je débauchais tous leurs marketeux qui ont tout compris !

Slurp

– « La promesse innocent : nous vous promettons que nos smoothies seront toujours 100% naturels. Nous vous promettons aussi que tout ce qui est innocent sera toujours beau, bon et vous fera du bien. Et on ne trichera jamais au Monopoly »
– Ils sont énormes… énooooooormes !

Slurp

– « Dans le coin ? Passez nous voir (…) Contactez-nous au (…) ou par email bonjour@innocent.fr »
– Ou comment prendre le contrepied pour se démarquer…

Slur……… (ah ben non !)
Plus rien… Bouteille vide…
Je la tourne et la retourne : oh flûte, lecture terminée ! Vraiment bien écrit, en plus d’être drôle…

Et le nectar me direz-vous ?!
J’ai bien senti la mangue, j’ai bien senti le fruit de la passion… ainsi que la banane, l’orange, la pêche et les « quelques gouttes de jus de citron vert ».

Un sans faute, mais pas si innocent que ça : il se pourrait qu’on puisse les taxer d’addiction !

20130714-132019.jpg

NDLR. Chaque hiver, innocent pare ses smoothies d’un p’tit bonnet pour la bonne cause : pour toute bouteille vendue 0,20€ sont reversés aux Petits Frères des Pauvres… A déguster encore plus à cette période donc !

photo-9

Laisser un commentaire