« J’aime » de Theodor…

Il est des matins d’une douceur sans nul autre pareil…

« J’aime »
Tout le bonheur du monde dans ces deux mots.
Une jolie promesse, qui se concrétise… Comme souvent avec l’Insolent Parisien !

Un thé vert (Sencha de Chine) aux arômes de macaron et de fraise.
Un poème en bouche… fort gourmand et d’une telle élégance !

A froid (comme conseillé par la Dame -que j’adore- de la boutique rue des Sablons), j’ai trouvé qu’il déployait admirablement toutes ses notes…

Belle dégustation !

Laisser un commentaire