« Je m’appelle Dorothée » de Theodor…

28 avril 2015 

Fin d’une douce journée d’avril…
Dehors, la promesse d’un bel Eté se fait sentir…

Je relis cet article écrit le 3 novembre dernier (je voulais être certaine d’avoir bien chroniqué cette succulente fantaisie en bouche).
Me voici rassurée.
Ce breuvage fait désormais partie de mes chouchous theodoriens.

Je ne reviens donc pas sur mes premiers mots (que vous pouvez -re-lire ci-dessous), mais je poste une nouvelle photo… ;)

Couverture livre « Academy Street » de Mary Costello © Jade M.Sheldon

3 novembre 2014

« Un must have de la maison à avoir » m’a fait comprendre la (toujours) très charmante Dame de la boutique Theodor…

Soit.

Sous un ciel bleu d’Eté indien et dans les effluves théinées, je me suis laissée tenter samedi, pour tenir joliment compagnie au Oolong Milky et à Carpe Diem (dont je reparlerai)…

Ce soir, je suis rentrée du travail sous une pluie battante, transie de froid.

Et je me suis dit que l’hibiscus, les groseilles, l’ananas, les bananes et les cerises auraient raison de ce temps.

……………………

…………………………………………………………

Réconfort d’Automne…
La promesse est gourmande !

………………………………………………………………………………

……………………………………………………………………………………………………………………

Elle suis donc, paraît-il, irrésistible…

En attendant que cela infuse comme il se doit, son odeur est scandaleusement divine, c’est certain !

La dégustation est pour bientôt…
Patience…

……………………………………………………………………………………………………………………..

………………………………………………………………………………………………………………………………………………..

Je la regarde se révéler…
Un véritable tableau vivant que je pourrais admirer pendant des heures…

IMG_7031.JPG

IMG_7032.JPG

Les « mauvaises herbes » sont toujours de terribles tentatrices vis-à-vis desquelles il est impossible de résister…
Surtout lorsque leur goût en bouche est insolent à ce point.

Belle dégustation à tous !

Auteur : Céline Huet-Amchin

Blogueuse & Artiste voyageuse.
Jamais sans un livre, un thé, mes pinceaux, nos poilus et Mon Brun ! (dans le désordre)
Passion Asie, éléphants, pandas, licornes, dragons et lapin (d’Alice)

Laisser un commentaire