La fuite avant la déception (de trop)…

J’ai reçu hier My little box du mois de juin.

Dehors, il fait un temps tout pourri.
J’espérais donc m’ensoleiller avec son contenu.

« Calvi on the rocks » son appellation.
La promesse de la Corse donc.

Je l’ai ouverte avec un certain empressement et j’ai eu la même impression finale que celle du mois dernier qui voulait nous vendre l’Italie (et dont je cherche encore la cohérence).

Comme dirait Hercule Poirot dans « Mort sur le Nil » (aucun rapport mais moi je le précise) : « On n’attrape pas les mouches avec du vinaigre ».

Au programme :

  • Une boîte au design affreux (il est où le rêve en mode artistique ??!!!)
  • Le magazine My little (bon, même pour les toilettes, il faut avouer qu’il ne casse toujours pas trois pattes à un canard hein ! Etre girly ne veut pas dire bête. A bons entendeurs…)
  • Un t-shirt taille unique (alors là, ça c’est grandiose ! Et cela entraîne un déchaînement sur les réseaux sociaux : il y en a pour qui cela fait à peine un soutif et d’autres se noient dedans. @My little : ce type de produit c’est le suicide fashion assuré. Doit-on vous rappeler que tout le monde n’est pas fait pareil ?! Perso je dormirai avec…)
  • Un sachet de thé (glacé) Kusmi (étant donné le froid dehors, on va attendre un peu…)
  • Une pochette plastique pour bikini (c’est vrai que tout le monde en porte bien sûr. Pas certaine que mon maillot rentre dedans…)
  • Un lait pour le corps (encore ? Oui… Je ne sais plus quoi en faire. Je vais peut-être ouvrir une boutique…) Dr. Hauschka avec un échantillon de crème de jour à la mélisse (idem : je n’ai pas encore terminé toutes les autres reçues…)
  • Un masque pour les cheveux Aussie (tiens, je l’ai déjà reçu celui-là. En mars dernier pour être tout à fait exact…)
  • Une huile pour les cheveux My little beauty (à l’odeur indéfinissable…)

D’autant plus bête tout ça que je suis partie 3 semaines en vacances au soleil en avril.
Eh oui, on ne prend pas tous nos congés en juillet et/ou août…

Très ennuyée, je suis face à un dilemne parce que si je me suis abonnée en octobre dernier, c’était pour que je ressente à chaque ouverture des p’tits bonheurs en barre.

Alors quand je lis les commentaires (« j’attends ma box depuis trois mois », « je n’ai toujours pas reçu ma box », « cette box est décevante, comme toutes depuis un moment maintenant », « vous ne prenez plus en considération les clientes au bout de 6 mois », etc, etc…), je me dis « Céline, prends immédiatement la poudre d’escampette » avant de vivre (subir) tout cela.

Parce que visiblement la perplexité commence avec des doublons et l’écoeurement devient la conséquence de déceptions en tout genre cumulées.

Je n’ai pas signé pour ça.

Adieu My little box.

Céline (abonnée pleine d’espoirs en octobre 2015 – désabonnée perplexe en juin 2016)

image

Auteur : Céline Huet-Amchin

Blogueuse & Artiste voyageuse.
Jamais sans un livre, un thé, mes pinceaux, nos poilus et Mon Brun ! (dans le désordre)
Passion Asie, éléphants, pandas, licornes, dragons et lapin (d’Alice)

6 réflexions sur « La fuite avant la déception (de trop)… »

  1. J’ai un peu le même ressenti avec ma box Envouthé de ce mois.
    OK c’est pas personnalisé comme My Little Box est sensé le faire. Mais là ils ont réussi le challenge de tout ce que je n’aime pas ! Et le rapport entre le thème (la musique) et le thé tient à rien… J’ai même pas envie de les goûter les thés… Ceux que j’ai commencé sont communs voire pas terrible.
    J’attends le mois prochain, si je suis aussi déçue, je me désabonne ! Ce sera plus économique d’en prendre une tous les 3 mois dans la boutique plutôt que d’en payer 2 sur 3 qui ne me plaisent pas.
    C’est dommage parce qu’il y a eu qq bonnes surprises en 2016, mais aussi de bonnes grosses déceptions.

    Les box beauté, j’ai jamais tenté, je suis trop une emmerd*** niveau cosmétiques (pis que pour le thé, si si !)

    1. Je partage ta déception ce mois-ci pour Envouthé. Le rapport entre le thème et les thés est inexistant. Du coup pareil je n’ai pas encore commencé les dégustations (sans doute ce week-end). Idem je ne sais pas si je vais continuer mon abonnement malgré quelques belles boxs en 2016 !
      C’est difficile je pense pour ces concepts de durer à long terme en continuant de satisfaire les désirs de chacun des clients…

    2. Oui, c’est sûr que c’est pas évident pour eux… Mais quand le thème est bien trouvé (pas forcément à mon goût non plus), que les thés sont bien en rapport et sont qualitatifs, je reste objective et me dis « c’est pas à mon goût, mais Envouthé a fait le job ».
      Là, force de constater (je suis rassurée de ne pas être la seule à le penser) que rien n’est validé : j’ai testé les thés, qui sont loin d’être transcendants.
      Tellement déçue que je n’ai aucunement envie de faire de vidéos récap sur cette box… Je m’abstiendrai donc, sinon je risque d’être plus que désagréable dans la vidéo.
      (en plus en ce moment, j’ai vraiment pas l’humeur à faire des vidéos et encore moins à les monter >_<)

  2. J’ai jamais osé m’abonner à ce genre de box même si j’en ai tres envie… La j’ai plus du tout envie merci pour le retour en tt cas!

Laisser un commentaire