« La fuite est un art lointain » de Catherine Quillet…

Ce livre, j’aurais aimé l’aimer.
Parce que j’apprécie vraiment la ligne éditoriale des éditions Paul & Mike que je soutiens dès que je peux et parce que mes échanges par mail avec l’auteur ont été des plus sympathiques.

Je suis une fan de nouvelles.
Mais force est de constater que là, je n’ai pas réussi à rentrer dans les histoires. Le recueil m’a laissée perplexe.

En revanche, je reconnais à Catherine Quillet une écriture très intéressante et j’attends avec impatience quoi qu’il en soit son premier roman en pré-commande : « Le problème à N corps« .

A décharge, c’est compliqué depuis une semaine d’apprécier quoi que ce soit.
Peut-être le réessaierai-je plus tard, dans un autre contexte…

Laisser un commentaire