« La mort s’invite à Pemberley » de P.D James…

Vouloir  écrire une suite à un livre non préalablement écrit par soi-même est un exercice périlleux fort risqué.

Cela avait été tenté à l’époque par Alexandra Ripley qui avait voulu se prendre pour Margaret Mitchell : un désastre !

Phyllis Dorothy James fait la même erreur.
Ne s’improvise pas Jane Austen qui veut !

C’est fade (Elizabeth a perdu toute sa verve originelle) et l’intrigue policière est des plus ridicules.

Totalement inutile.

La mort s'invite à Pemberley P.D James

Editions Fayard

 

1 pensée sur “« La mort s’invite à Pemberley » de P.D James…”

Laisser un commentaire