2 pensées sur “« La rêverie est mère de la poésie. » (Henri-Frédéric Amiel)…”

Laisser un commentaire