« La vie des elfes » de Muriel Barbery…

Une qualité d’écriture indéniable (voire remarquable).
Cela ne fait malheureusement pas tout.

J’avoue que c’est la deuxième fois que cela m’arrive (en principe, même lorsque je n’aime pas un livre, je vais jusqu’au bout) : je l’ai lâchement abandonné. Oui, abandonné ! Par ennui mortel…

Cela ne m’amuse pas d’écrire cela. Ce n’est jamais agréable comme sensation.
D’autant plus que j’avais apprécié « La Gourmandise » et « L’élégance du hérisson ».

Le titre, « La vie des elfes », était tellement prometteur dans mon imaginaire…

Editions Gallimard

Laisser un commentaire