« Le désir est bref et le désir sans fin » de Patrick Lapeyre…

« Décider de ne pas choisir, et de tout garder »…
« Marcher bouche ouverte pour avaler le bonheur, marcher bouche fermée pour l’empêcher de s’échapper »…

C’est l’histoire d’une inépuisable et inéluctable souffrance amoureuse plus forte que tout, une dissection de tous les sentiments exacerbés qu’engendre l’amour fou et qui met en parallèle les émotions de deux hommes qui ne réagissent pas de la même façon tout en éprouvant la même chose…

Un joli roman…

NB. Prix Femina 2010

Belle lecture à tous !

Editions Folio

Laisser un commentaire