Le Pré Catelan : le soir où Anton m’a déçue… (Paris)

C’était il y a plus d’un an maintenant (samedi 1er février 2014 au soir).
J’ai attendu, pour laisser retomber un peu ma déception.
Mais force est malheureusement de constater qu’elle est toujours bien présente .

Je m’en faisais une joie. Nous nous en faisions une joie.
C’est un Chef *** (et un MOF qui plus est) que j’aimais, que nous aimions suivre sur le petit écran et à travers ses livres de cuisine.

J’avais demandé une table bien placée au moment de la réservation : nous nous sommes retrouvés dans la petite salle où l’on avait l’impression de manger sur les genoux de toutes les autres personnes présentes. Le changement a été demandé et il s’est effectué dans la jolie pièce principale.

Le Pré Catelan Frédéric Anton Paris

A ce moment là, j’y croyais encore et je me suis dit : « ok, la soirée peut commencer… »

(…)

Odeurs de brûlé sortant de la cuisine (ressenties au moins deux fois), personnel qui se mettait dans un coin et qui discutait (constaté à plusieurs reprises), porte principale qui a claqué au moins dix fois (nous avons fini par compter, pour dire…), portions énormes qui nous a contraints à annuler deux plats, du gras en quantité astronomique, des serveurs qui finissaient les verres non terminés des clients (vu au moins deux fois), une hôtesse qui ne daignait pas nous dire « au revoir » à notre départ, un voiturier qui n’était pas capable de nous reconnaître à chaque pose cigarette, une digestion qui a duré plus de dix heures…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

L’addition finale a été des plus salées (même si deux plats nous ont été offerts étant donné nos remarques : une habitude de la maison pour éviter les futures critiques ?)

Bref, ce fût un dîner TF1 « Video gag », bien loin de « Master Chef » !

Depuis, Frédéric Anton a arrêté l’émission qui l’a fait connaître au Grand Public pour (soit disant) se recentrer sur sa cuisine.
C’était plus que nécessaire.

Je n’y suis, nous n’y sommes pas retournés depuis.
Et je n’en ai pas du tout envie !

Je ne sais pas si cela a changé, mais suite à notre bien triste expérience je ne recommande pas… du tout.

1 pensée sur “Le Pré Catelan : le soir où Anton m’a déçue… (Paris)”

  1. MmMmMmMmmm surprenant, vraiment. Que ce soit ce que tu dis des plats et aussi du service (hallucinant de finir les verres…enfin le faire aussi peu discretement, vu que tu l’as vu).
    C’est tout le probleme de ce genre de lieu : une mauvaise impression est fatale, car etant donné les prix, on n’y retourne pas (à moins d’avoir un budget consequentt).
    Et offrir 2 plats, vu les tarifs…c’est clairement reconnaître que tes impressions sont veridiques.
    Il y a de quoi être deçue en effet car ce type de restaurant, sensé être le top du top, gâche completement l’attente qu’on en a.

Laisser un commentaire