« Le voyageur de papier » de Jean-Claude Perrier…

Vous croiserez au détour des pages Michaux, Mandiargues, Sagan, Gide,
Saint Exupéry et tant d’autres, dans un milieu littéraire fort bien
décrit que tout vrai lecteur souhaiterait connaître, avec l’Inde en
guise de madeleine…

Pour tous les amoureux des livres (papier) que nous sommes (toujours,
encore et à jamais), et les âmes voyageuses…

« Je connais mon rôle comme passeur de culture, éveilleur de curiosité, créateur de passion »

« Avec le recul du temps, et lorsqu’on s’essaie à les analyser, les évènements d’une vie acquièrent une certaine cohérence »

« J’entretiens avec l’objet-livre une relation physique, sensuelle. Le fond ne suffit pas, il me faut la forme, le confort de lecture »

« (…) une réflexion sur mes objets familiers, si chargés de souvenirs, d’émotions, de plaisir. De la mémoire des endroits d’où je les ai rapportés, des gens qui me les ont offerts, ou des circonstances dans lesquelles je les ai trouvés. Bien sûr, tous ces objets ont une âme, une histoire »

« Ma maison, bien entendu, est gorgée de livres, du rez-de-jardin jusqu’au grenier. Partout le long des murs courent des étagères, voire des demi-étagères sous les fenêtres ou les pans coupés. Je ne saurais vivre sans eux. Ils me protègent, me soutiennent. Constituent un rempart contre le monde extérieur, de plus en plus laid, violent, vulgaire, superficiel (…) Je persiste à croire que le meilleur reste à venir. C’est cet espoir qui me fait avancer, voyager, lire, écrire, rêver et partager tout cela avec ceux que j’aime et, sans les connaître, mes lecteurs »

Belle lecture à tous !

Le voyageur de papier Jean-Claude Perrier Editions Héloïse d'Ormesson

Editions Héloïse d’Ormesson

Laisser un commentaire