L’esprit n’appartient à personne en particulier, si ce n’est à celui qui sait l’exercer…

« Intellectuel(le) de gauche » : je ne supporte plus ce terme, qui prêterait à (faire) croire tout bonnement que les autres sont des cons.

La définition du mot (au sens strict) n’implique pas certaines idées politiques (fort heureusement ! ).

Alors s’il vous plaît Mesdames et Messieurs les pseudos journalistes et/ou pseudos « bons penseurs », (re)lisez le dictionnaire, allez surfer sur le Net et/ou réfléchissez un tant soit peu avant de publier vos articles et/ou de parler : l’intelligence appartient à tous, même si force est de constater que tout le monde ne sait pas l’exercer…

Me vient une citation à ce propos : « Je suis socialiste mais je nie le socialisme de l’U.R.S.S. Or, le socialisme c’est le socialisme de l’U.R.S.S. Il n’y en a pas d’autre, sinon dans leur conscience enfumée » (L’Humanité, 27 janvier 1949, ds Quem.DDL t.18)

NDLR. Le socialisme, c’est « l’ensemble des doctrines inspirées par des sentiments humanitaires, fondées sur une analyse critique des mécanismes économiques et parfois du statut politique de l’Etat, ayant pour objectif la transformation de la société dans un sens plus égalitaire« .
Le communisme, c’est « une doctrine sociale qui prône la mise en commun des biens, la suppression de la propriété individuelle »
L’écologie c’est « l’étude des relations réciproques entre l’homme et son environnement moral, social, économique ».
La gauche est « l’ensemble des partis socialistes, communistes, mouvement des radicaux de gauche -signataires du Programme Commun du 26 juin 1972 ».

A bons entendeurs…

 

Laisser un commentaire