“L’homme qui s’envola” d’Antoine Bello…

Faire le choix de la liberté alors que l’on a tout aux yeux de la société…

Jusque là le sujet n’a rien de nouveau, mais Antoine Bello insuffle un vent nouveau grâce à sa plume en campant de très beaux personnages aux destins irrésistibles par le biais d’une construction léchée des plus savoureuses en trois parties que je ne vous dévoilerai pas (mon credo a toujours été de faire court pour ne rien spoiler !).
Faites-moi confiance et lisez-le donc !

Au fur et à mesure des pages les psychologies s’esquissent autant qu’elles s’étoffent et on se prend au jeu du (des) chat(s) et de la (des) souris qui rend le tout trucculent à souhait.
En filigrane, une réflexion de choix sur le bonheur, la réussite, la liberté

Belle lecture à tous !

Ce livre a été récompensé par le Prix Version Femina 2017 (auquel j’ai eu le plaisir d’assister ) et a fait l’objet d’une lecture commune avec mon amie Nathalie du blog Eirenamg (« Liberté chérie, l’homme qui s’envola d’Antoine Bello » ).

Note de l’éditeur (Gallimard) :

“Walker a tout pour être heureux. Il dirige une florissante entreprise au Nouveau-Mexique et sa femme, la riche et belle Sarah, lui a donné trois magnifiques enfants. Et pourtant, il ne supporte plus sa vie. Entre sa famille, son entreprise et les contraintes de toutes sortes, son temps lui échappe. Une seule solution : la fuite. Walker va mettre en scène sa mort de façon à ne pas peiner inutilement les siens.
Malheureusement pour lui, Nick Shepherd, redoutable détective spécialisé dans les disparitions, s’empare de son affaire et se forge la conviction que Walker est encore vivant. S’engage entre les deux hommes une fascinante course-poursuite sur le territoire des États-Unis. En jeu : la liberté, une certaine conception de l’honneur et l’amour de Sarah.
L’homme qui s’envola, balayé par le grand souffle de l’aventure, est aussi un récit pénétrant sur la fragilité des réussites humaines.”

Encore un GRAND MERCI à C.R qui se reconnaîtra…

Auteur : Céline Huet-Amchin

Blogueuse & Artiste voyageuse. Jamais sans un livre, un thé, mes pinceaux, nos poilus et Mon Brun ! (dans le désordre) Passion Asie, éléphants, pandas, licornes, dragons et lapin (d'Alice)

Laisser un commentaire