Ma découverte Honoris Causa, Maître infuseur…

Tout cela a commencé avec une photo postée sur le compte Instagram de Dominique Archambeau alias atrecherche du blog A la recherche : il narguait les Team Tea Addicts avec une belle boîte plumier remplie de thé Ceylan du Sri Lanka…

image

(C) Dominique Archambeau

Ni une ni deux !

Cette maison me faisait de l’oeil depuis un bon moment.
J’ai donc sauté le pas et j’ai passé commande.
Et ils m’ont gâtée…

image

Outre la copie conforme de ce que je décrivais plus haut, ils m’ont envoyé pour test deux Earl Grey et un Assam.
Sans parler d’une cuillère adorable…

Mais passons aux dégustations !

Le Ceylan tout d’abord :
Ce blend classique est parfait le matin parce qu’il stimule bien. Personnellement je ne l’infuse pas trop longtemps (2 mn max).
Celui-ci vient du « Nord-est du district de Dimbula, dans les montagnes du centre du Pays ».
Ce thé a un pouvoir oxydant très élevé et possède des vertus médicinales importantes (lutte contre la vieillesse et le mauvais cholestérol, protection contre les attaques cardiaques et les accidents cardiovasculaires).
Il a un goût prononcé mais tout en rondeur et est indéniablement authentique.
Il est d’une belle couleur ambrée.
Au-delà du très beau packaging, je l’ai beaucoup aimé.

image

Concernant les Earl Grey :
J’ai pu en goûter deux, à savoir le « Majesté Earl Grey » (thé de Darjeeling à la Bergamote) et l' »Altesse Earl Grey » (thé noir d’Assam parsemé de fleurs de bleuet à la bergamote) .
Pour les p’tits nouveaux sur le blog, il faut savoir que je fais autant braire mon monde en matière d’Earl Grey qu’en matière de Darjeeling… 
Comme indiqué sur le site, j’ai testé le Majesté à froid et l’Altesse à chaud.
Verdict ?  Deux thés de belle facture qui m’ont beaucoup plu (bergamote bien présente, rafraîchissant pour le premier, rond et réconfortant pour le deuxième) !
J’y reviendrai assurément…

Quant au Assam Tonganagaon :
La région est située à l’extrémité orientale de l’Inde. On y trouve ainsi des thés noirs très puissants en bouche. Ce thé pousse à une altitude proche du niveau de la mer. Il est connu pour avoir du corps, être vivifiant, fort !
Au nez, il me rappelle les premiers types de thés que j’ai pu boire au Royaume-Uni, la qualité en plus !
Historiquement, il est souvent vendu en tant que blend sous l’appellation « Breakfast Tea ». Pas étonnant donc !
En bouche, c’est un thé puissant mais ici, point d’astringence (ce qui est rare en l’espèce !).
Tonganagaon est un jardin. Après recherche sur la toile, c’est un grand cru, riche en bourgeons dorés qui confèrent de la rondeur à ses arômes puissamment maltés. Je comprends mieux.
Pour ceux qui recherchent un thé « goût britannique » réussi, ne cherchez plus : c’est celui-là !
J’avoue que perso, la prochaine fois, je lui ajouterai une goutte de lait (j’entends les puristes d’ici : OMFG… Tea with milk?! Sometimes, yes my dear. I confess… )

image

Au final, Honoris Causa m’a conquise avec ces classiques indispensables !
J’envie les arcachonnais tout à coup.

Si vous passez dans le coin, n’hésitez pas un seul instant !
Sinon, vous pouvez passer commande sur leur site.

Une seule chose : j’aimerais en savoir plus sur la maison parce que je n’ai rien trouvé en terme d’historique…

Belles dégustations à tous !

Laisser un commentaire