« J’aime être gourmande » de Colette…

Un petit recueil de lettres gourmandes, à consommer sans modération !

« Le vrai gourmet est celui qui se délecte d’une tartine de beurre comme d’un homard grillé, si le beurre est fin et le pain bien pétri »…

« Le nécessaire pour la bête qui partage notre existence, c’est… mettons la conversation, l’intérêt réel que nous lui manifestons, la place au feu, sur la table à écrire et sur le bord de la fenêtre, un regard échangé… »…

« L’année est un ruban »…

« – Le temps venu, et avec lui, la vieillesse, par quoi deux êtres, qui s’aiment follement, remplaceront-ils l’amour ?
– Mais, Madame, par l’amour »…

« Il faut voir, et non inventer »…

« La peau moins douce veut le linge plus fin »…

Belle lecture à tous !

J'aime être gourmande Colette

Editions L’Herne

« Un orage immobile » de Françoise Sagan…

Une sublime histoire d’amour torturé et du romantisme, la griffe Sagan en prime !
Ses petites phrases sont, comme toujours, vives, envolées, pétillantes; et elle s’amuse, autant avec ses personnages qu’avec les conventions…

Belle lecture à tous !

Un orage immobile Françoise Sagan

Editions Le Livre de Poche

« Concerto à la mémoire d’un ange » de Eric-Emmanuel Schmitt…

Quatre nouvelles, quatre occasions de rédemption, que les personnages saisiront (ou pas ?) selon leur tempérament et les circonstances de la vie…
Chacune de ces histoires est traversée par la présence de Sainte Rita, la patronne des causes désespérées, sous la forme d’un petit clin d’œil…
Le thème omniprésent est celui de la liberté d’être, de se dépasser…
Chacune de ces nouvelles est émouvante, de manière très différente. Le prix du rachat de soi-même est souvent très élevé, mais certaines âmes, qui ont gardé un fond de pureté, acceptent de le payer, quelles que soient les conséquences, aussi tragiques soient-elles pour elles-mêmes…

Son « Journal d’écriture », qui fait suite aux nouvelles, est un petit régal à ne pas négliger !

« L’âge nous rend libres. A vingt ans, nous sommes le produit de notre éducation mais à quarante ans, enfin, le résultat de nos choix -si nous en avons fait. Le jeune homme devient l’adulte qu’a voulu son enfance, tandis que l’homme mûr est l’enfant du jeune homme »…

« L’homme ne se change pas; il se corrige »…

« Les meilleurs livres sont ceux écrits à moitié par l’imagination du lecteur »…

Belle lecture à tous !

Concerto à la mémoire d'un ange Eric Emmanuel Schmitt

Editions Le Livre de Poche