« Pétronille » d’Amélie Nothomb…

Un éloge assez insolite de cette boisson pétillante qu’est le champagne (qu’elle affectionne tant) pour de folles & belles griseries…
Une réflexion assez cynique sur le métier d’écrivain, la solitude, l’amitié…

Amélie me plaît toujours autant, que ce soit par l’intelligence qu’elle met dans son écriture que par son humour (noir).

N’en déplaise à ses détracteurs qui ne savent pas / plus la lire et/ou qui la critiquent sans même se plonger dans ses pages.

Belle lecture !

9782226258311g

“Le roederer avait ce goût que la Russie des tsars attribuait au luxe français : le bonheur me remplit la bouche.”

“L’ascèse est un moyen instinctif de créer en soi le vide indispensable à la découverte scientifique.”

“Le communisme a été inventé par un Allemand et inauguré par les Russes, deux peuples qui aiment le champagne de qualité. »

“Pessoa dit qu’écrire diminue la fièvre de ressentir. »

“Je crois au génie de l’enfance.”

“La poésie japonaise a raison : la contemplation des paysages est ce qui nous révèle le mieux. »

“Napoléon, qui mettait toujours une bouteille de champagne au frais, pour après la bataille. « En cas de victoire, je la mérite, mais en cas de défaite, j’en ai besoin », disait-il.”

“J’ai beau savoir qu’écrire est dangereux et qu’on y risque sa vie, je m’y laisse toujours prendre.”

Editions Albin Michel

Laisser un commentaire