« S’abandonner à vivre » de Sylvain Tesson…

Il m’avait régalée avec «Dans les forêts de Sibérie»
J’avoue que la lecture de celui-ci me laisse des plus perplexes !

Les nouvelles sont noires, l’intérêt de chacune reste à démontrer et son style (d’habitude incomparable) se trouve noyé de fait dans un certain néant…

Une déception, que je ne suis pas heureuse d’exprimer ici.

20140322-231037.jpg

Editions Gallimard

Laisser un commentaire