Sur les pas d’Alice : « Le Loir dans la Théière »… (Paris)

Adresse : 3 rue des Rosiers, Paris IVe.

20130624-161946.jpg

Objectif : tester ce salon de thé qui existe depuis plusieurs années mais dans lequel je n’étais jamais allée. Il fait soit disant partie du Top 10 parisien…

Première impression : devanture ancienne fort sympathique.

NDLR. Arrivée tôt (15h30) pour ne pas avoir à subir la ligne.

A l’intérieur, c’est plus grand que ce que je pensais.
Bien qu’agréablement décoré de manière fort éclectique et relativement déjantée, j’aurais préféré une atmosphère plus intimiste, plus « home sweet home », à l’anglaise, comme le laissait supposer le nom joliment choisi…

L’on nous fait partager une table de quatre.
Nous nous asseyons. Canapé moelleux pour moi.

Bouhhhhh, c’est fort bruyant !
Difficile de converser à deux…

Le service est rapide et gentil.
On nous fait choisir nos pâtisseries au comptoir (chouette idée qui émoustille les papilles) après avoir passé la commande de nos thés. Une dame vous pose votre gourmandise choisie dans une assiette et vous repartez avec à votre place (concept « self service » que personnellement j’ai moyennement apprécié).

20130624-162035.jpg

La dégustation peut commencer.
Vos yeux se délectent de la grosseur de la part choisie « Miam Miam ! »; votre estomac vous dit très vite « Fine, but it’s enough my god ! (…) ».

Pâtisseries incontestablement faites maison, je ne peux qu’approuver.
Mais si c’est pour en jeter la moitié, c’est dommage !

La sélection de thés était sympathique à la carte.
Côté qualité du breuvage en bouche, rien d’exceptionnel.

20130624-162026.jpg

En résumé, je suis ressortie de l’endroit un peu lourde et abrutie par le bruit.

Dehors, la file est un peu plus conséquente.

20130624-162107.jpg

THE place to be ? Really ?
Pour Arthémiss, non.

Auteur : Céline Huet-Amchin

Blogueuse & Artiste voyageuse.
Jamais sans un livre, un thé, mes pinceaux, nos poilus et Mon Brun ! (dans le désordre)
Passion Asie, éléphants, pandas, licornes, dragons et lapin (d’Alice)

Laisser un commentaire