Retrouvailles & bol d’air gersois…

Il y a presque un mois désormais (oui déjà et ouiiiiiiii, je sais, je suis complètement à la bourre encore une fois ! Je ne veux même pas parler du retard abyssal de mes brèves littéraires… ), je retrouvais nos chers poilus en vacances dans le Gers deux jours après notre retour d’Asie.

L’occasion pour moi de vous (re)dire que les chats sont vraiment mieux « chez eux » ou dans des endroits qu’ils connaissent et qu’ils apprécient vraiment pendant les vacances de leurs humains.
Au passage j’en profite aussi pour remercier une nouvelle fois mes parents, cat-sitters formidables mais ça je le savais…

Pas de « j’t’ai pas vue pendant trois semaines, j’te fais la gueule ».
Je ne sais pas si pour vous c’est pareil dans ce cas là mais pour ma part ils ont été comme d’habitude et comme si de rien n’était dès qu’ils m’ont revue.

Ce week-end en semaine (merci la grève SNCF ) court mais des plus agréables a été pour moi l’opportunité :

1/ de profiter de ma Maman et de mon Papou que je ne vois pas assez à mon goût…
A noter que le trajet Paris-Bordeaux ne dure plus que 2h maintenant. Il y aura certainement plus de descentes je pense du coup,  en tout cas dès que cela sera possible…

2/ de déjeuner à La Table des Cordeliers qui est toujours aussi bonne…

3/ d’admirer le jardin de mes parents qui est toujours aussi beau !

4/ de déguster les fraises succulentes du marché…

C’est toujours ça d’pris parce que je n’ai pas fait grand chose de plus (j’étais bien crevée par le jet lag).

J’avoue que je serais bien restée mais je ne pouvais malheureusement pas (boulot oblige).

Le retour en TGV s’est très bien déroulé.
Les poilus ont été sages comme des images dans leurs sacs de transport Ibiyaya et j’ai pu tester au passage la résistance des tablettes ! >^.^< >^.^<

A notre arrivée, nous étions attendus comme il se doit sur le quai par Mon Brun…

A très vite mon p’tit coin de Gascogne adoré !

Bangkok (17 avril 2018)

Après les cinq piqures de moustique hier, deux de plus à 4h50 du mat !
Je n’ai pas réussi à à trouver le coupable pour lui faire sa fête (si ce n’est dans mon carnet de voyage)…

Aujourd’hui est une JOURNEE SPECIALE !
Entre de belles averses et de gros coups de tonnerre nous sommes allés fêter le premier anniversaire de Nabuchodonosor au Caturday Cat Café !

La journée s’est achevée avec le traditionnel Management Cocktail (mardi oblige) dans le Pavillon des Ecrivains avant de déguster un délicieux Tom Yam Kong puis de sombrer dans les bras de Morphée…

Protection pour chats

Vous avez des poilus et vous les aimez par-dessus tout ?
Les beaux jours arrivent et eux aussi méritent d’en profiter… mais en toute sécurité !

Trop de chats à Paris passent par les fenêtres et se font très mal.
Voire pire.

N’hésitez donc pas à faire appel à Protection pour chats.
Bruno et « Oncle » Teddy sont non seulement très pros mais aussi super sympas.

Devis sur mesure, pose impeccable.
Aucune perte en terme de visibilité et de luminosité et le côté amovible de tous les filets est ultra pratique.
Rien à redire si ce n’est que c’est parfait.

Fenêtres, terrasses, balcons…
Offrez à vos poilus une certaine liberté et à vous la tranquillité d’esprit.

Chatpprouvé par Sacré Jayavarman et Coon Nabuchodonosor qui peuvent enfin respirer l’air frais sans stress pour leurs humains, JE RECOMMANDE VIVEMENT !

Mon Livre Paris 2018

Juste avant de prendre la direction de la Porte de Versailles samedi, j’ai eu le temps de passer à La Chocolaterie de Cyril Lignac (que j’apprécie de plus en plus) dans le XIe et de petit déjeuner en excellente compagnie aux Editeurs (4 Carrefour de l’Odéon)…
Je ne vous dirai pas avec qui, n’insistez pas. C’est un secret que je tiens à préserver !

Sinon hors les murs du salon : de la pluie, de la neige et le froid d’un hiver qui s’achèvera peut-être un jour…
A l’intérieur : du monde, du monde et encore du monde…

Malgré le prix de l’entrée, force est de constater que Livre Paris a fonctionné à plein régime.
Cette année, j’avais la chance d’être accréditée grâce à mon blog (et surtout grâce à vous chers abonné(e)s) donc je n’ai pas boycotté ni boudé mon plaisir !

Personnellement je n’ai pas couru les dédicaces.
Certaines se sont présentées par hasard à moi au fur et à mesure de mes flâneries.
J’ai surtout profité de rencontres/conférences en étant très présente à Scène Polar en particulier (mes études de Droit se rappellent fortement à moi ces derniers temps… Dois-je y voir un signe ?) et je suis ravie d’avoir revu Karine Tuil pour un échange intimiste dans l’igloo littéraire du Ministère de la Culture.

J’ai passé du temps avec un certain Ch. L de son état qui se reconnaîtra, quelques blogueurs chers à mon coeur (j’avoue en avoir raté d’autres), salué deux écrivains que j’aime particulièrement et je suis rentrée profiter des dernières heures d’un week-end passé trop vite…

N’ayant pas eu la possibilité de poser des jours supplémentaires vendredi et/ou aujourd’hui, je n’ai pas pu et ne pourrai pas en profiter de manière tout à fait complète.

Livre Paris se termine ce soir et demain c’est le Printemps !

Quel bac à litière pour un Maine Coon ?

La mort dans l’âme j’ai dû mettre à la cave le très design igloo japonais.
Ouin.

Ben oui.
Lorsque l’on a un Coon et qu’à dix mois il est plus grand que votre Sacré de bientôt quatre ans eh bien il faut un bac XXL afin que Monsieur puisse vivre dans son bac à litière comme il se doit pour gratter et enfouir et surtout faire une sortie triomphale sans que celle-ci soit fichue en l’air par un « caca culotte » par manque de place !

Bref… 

Les dimensions de la maison de toilette Nestor Jumbo (Savic) sont idéales (L 66,5 x l 48,5 x H 46,5 cm) et elle a un avantage de taille (la partie haute avec la porte battante -non visible sur la photo parce que personnellement je laisse entièrement ouvert pour encore plus de place- peut être maintenue en position ouverte ce qui est très pratique côté maintenance).

Pas super esthétique mais parfaite pour un grand poilu !

Disponible sur Wanimo et Zooplus.