Brunch au Colorova (Paris)

Samedi dernier, avec Virginie (Les lectures du mouton) et Nath (Le blog d’Eirenamg), nous sommes allées tester le brunch chez Colorova.

Premiers constats à mon arrivée : décoration éclectique sympa mais beaucoup de bruit (nous avons eu la chance d’être placées à l’arrière, ce qui fait que nous avons pu nous entendre parler).

Et donc, que vaut le fameux brunch de ce haut lieu de la boboïtude du très chic VIe arrondissement de Paris ?

Pour 35 €, nous avons testé le « Classic » (en gros, la totale), à savoir :
– pain perdu ou viennoiseries
– pain
– confitures (mangue, framboise) et pâte à tartiner
– choix « entrée » (oeufs brouillés au lard)
– choix plat (pâtes et champignons)
– dessert au choix (tarte citron sésame meringue)
Thé, café ou chocolat en boisson chaud.

Certes, ce n’est pas donné mais tout est vraiment très bon et surtout « fait maison ».
Et puis quand vous ressortez, vous n’avez plus faim…
Mention spéciale pour les desserts (qu’il a fallu un peu réclamer parce que nous avons été un peu oubliées à un moment donné…) qui sont très réussis, au point que Nath (qui connaissait déjà) a entamé le sien avant même de le prendre en photo… Enfin moi j’dis ça, j’dis rien…

En revanche, gros bémol sur le thé : je n’ai pas eu trop le choix et j’ai pris le Sencha de Theodor qui était bien trop infusé et donc très amer.
Par pitié quand vous servez du thé, faites-le bien s’il vous plaît…

Colorova
47 Rue de l’Abbé Grégoire
75006 Paris

01 45 44 67 56

9h-18h (le dimanche à partir de 10h)

Fermé le lundi

Réservation obligatoire !

 

« Perseus » de Theodor…

Au nez, nous sentons bien la bergamote, la prune et le yuzu.
En bouche également.

Les autres ingrédients indiqués sur le site Theodor sont des morceaux de carotte et d’orange et des pétales de fleurs d’Immortelle (sur une base de thé noir).

Pour les fans de BPY, c’est une belle constellation qui nous est proposée ici !
L’équilibre rend le breuvage aussi enveloppant que rafraîchissant.

Belle dégustation à tous !

Merci encore une fois à Francis pour ce nouveau test.

@Athénaïs de Un bouquin dans la tasse :
tu as raison, c’est trop joli les fleurs d’Immortelle dans un thé…

« Phoenix » de Theodor…

Au nez je sens de l’amande (très forte)…
En bouche, c’est du café et de l’amande qui me viennent à l’esprit en terme de goûts…

Theodor nous propose avec « Phoenix » un mélange de thé noir et de maté vert au chocolat, Marzipan (pâte d’amande allemande pour ceux qui ne connaissent pas), morceaux de cacao, racine de réglisse, baies de roses et piment.
C’est très curieux à la dégustation, assez insolite.
Le côté pimenté arrive bien après.

J’avoue que ce breuvage me laisse perplexe.
Pour l’instant je ne sais pas si j’aime ou pas.
Une chose est sûre : il ne me laisse pas indifférente.

Merci à Francis pour ce test théiné fort particulier !
Une véritable curiosit(h)é…

Il est à noter que ce thé fait partie de la Box « Art & Thé » d’Envouthé ce mois-ci.

 

« Le bonheur est un puzzle dont il convient de replacer les éléments chaque matin. » (Yves Michallet)…

Petit chou en faïence de la nouvelle collection Gien
Théière (création sur mesure) de l’Atelier Porcelaine

Mon thé du matin (« On va se revoir » de Theodor) en feuilletant le très beau livre de Jurga Sculpteur dont je vous reparlerai…

« Pêché mignon » de Theodor…

13 juillet travaillé… 13 juillet théiné !

Mon premier test était à chaud et je n’avais pas été convaincue du tout.

J’ai retenté à froid ce matin et je l’ai préféré (les arômes s’y prêtent : fruit de la passion, pêche de vigne, melon, fraise, fleurs de bleuet sur une base de thé vert) mais sans faire waouh pour autant.
C’est le melon qui prédomine en bouche. J’avoue ne pas sentir vraiment le reste et, chose rare comme avis pour cette maison, je ne pourrai pas en boire tout une théière…