Theodor (Paris)

Sincèrement, je m’y suis rendue mais en doutant.
Une énième Maison de Thé dont « tout le monde » parle n’est pas toujours gage de meilleur goût.
Je me disais : c’est certainement du thé pour les « bobos » qui s’affolent pour une marque logotée « Paris » (donc forcément suuuuuuupeeeeeeeerrrrrrr pour briller dans les Tea Time mondains et sur les réseaux sociaux).

J’avais tout faux !

Une petite boutique (française !) au 28 rue des Sablons, à l’ancienne.
Un lieu qui a une âme et qui fleure bon les thés de qualité.
Et une Dame absolument charmante qui vous accueille, avec qui vous conversez, qui vous écoute et qui donc vous conseille en fonction de vos goûts.

Ici, on prend le temps.
Ici, quelle que soit votre personnalité, vous vous sentez unique et vous repartez avec du thé qui vous correspond.

Guillaume Leleu, le Fondateur de la marque, sélectionne lui-même (avec un soin particulier) son thé, lui associe des arômes (ou pas) et lui attribue des appellations subtilement choisies…

« Acte II »
« Coïncidence »
« Jour J »
« On va se revoir »
« Sans doute »
« Voulez-vous »
« Scandale »
« Mélange O »
« Jardin de Maman »

Pour les non parisiens, ne levez pas les yeux au ciel en vous disant que vous ne pourrez jamais vous offrir ce graal théiné : le paradis est accessible sur leur eboutique.

« L’insolence parisienne » a du bon…
Je suis conquise !

20140505-192302.jpg

20140505-192329.jpg

20140505-192350.jpg

20140505-192411.jpg

20140505-192446.jpg

20140505-192512.jpg

20140505-192545.jpg

20140505-192614.jpg

20140505-192637.jpg

De retour à la maison, premier test en bouche … très concluant !
« Je suis désolé(e) »

NDLR. Que les non parisiens se rassurent : Theodor a sa boutique en ligne… 

1 pensée sur “Theodor (Paris)”

  1. Effectivement la boutique de Paris n’a rien d’Insolente ni provocante ! Mais il y a une subtilité dans son décors qui ne laisse pas indifférent. Et les hôtes sont tellement fiers de leurs produits et de leur directeur ! C’est un vrai plaisir d’y aller, et je me retiens de ne le faire plus souvent. A découvrir, elle vaut le détour.

Laisser un commentaire