« Un jeune homme en colère » de Salim Bachi…

Tristan n’aime plus rien.
Plus rien ne trouve grâce à ses yeux.
Ah si ! Une personne. Une seule. Sa soeur adorée. Morte.

Un incipit percutant…
Un style direct…
Une écriture crue, sans fard, sans concession, insolente souvent, aussi drôle que dramatique, truculente assurément, cynique, parfois poétique, ultra réaliste…

Salim Bachi gratte le vernis. Là où ça fait mal.
Son livre dissèque la douleur d’un manque sur fond de critique acerbe du vieux monde et de la société actuelle avec une pincée d’auto-dérision follement irrésistible.
Tout y passe. Rien est épargné.

Dans les dernières pages on comprend ce qu’il s’est passé.
L’auteur a su évoquer une tragédie nationale, une souffrance commune à tous en une douleur plus intime, une colère justifiée que chacun aurait pu, pourrait connaître.

Si cette lecture ne plaira sans doute pas de fait à tout le monde parce que criante de vérité, pour ma part je l’ai trouvée brillante et une telle envolée fait du bien !

L’écrivain a su me bousculer comme peu de personnes réussissent à le faire (je pense à Houellebecq là !).

Si vous êtes ouvert d’esprit et que vous aimez être chamboulé(e), ce livre est pour vous.

Une chose est sûre aussi : ces lignes m’ont donné envie de découvrir les précédentes publications de Salim Bachi.

Belle lecture à tous !

Note de l’éditeur (Gallimard) :

Tristan, le narrateur, a dix-huit ans. Rien ou presque ne trouve grâce à ses yeux dans le monde d’aujourd’hui. Sa mère est une snob ; son père, écrivain à succès, ne produit selon lui que des nullités. Il est en colère contre tout : les livres, les peintures, les filles…
D’où vient cette révolte qui s’exprime dans un langage très savoureux, à la fois cru et raffiné? On le devine peu à peu : Eurydice, la sœur bien-aimée de Tristan, est morte à Paris dans des circonstances tragiques. Sous le soliloque radical et rageur contre l’époque, ses hypocrisies et ses faux-semblants, affleure le chant d’amour à ce qui est perdu.

Encore un GRAND MERCI à C.D qui se reconnaîtra…

Auteur : Céline Huet-Amchin

Blogueuse & Artiste voyageuse. Jamais sans un livre, un thé, mes pinceaux, nos poilus et Mon Brun ! (dans le désordre) Passion Asie, éléphants, pandas, licornes, dragons et lapin (d'Alice)

2 réflexions sur « « Un jeune homme en colère » de Salim Bachi… »

Laisser un commentaire