« Un bonheur n’arrive jamais seul » : une parodie (ratée) de tous les clichés du genre ?

Nous sommes bien loin de « la comédie romantique de l’année » !

Les gags sont grossiers, grotesques, à répétition et frisent le ridicule. Gad Elmaleh, que l’on voit plutôt en « bon pote » qu’en amant, ne convainc pas. Sophie Marceau, sublime (plus elle vieillit, plus elle embellit : mais comment fait-elle ?!?!), ne parvient malheureusement pas à sauver le film à elle seule (« au moins et heureusement, elle est là ! »).

La comédie romantique est un exercice plus compliqué qu’il n’y paraît. Savoir faire rire et émouvoir s’avère périlleux si cela est mal fait. Et il faut avouer que les américains possèdent un don (que les autres ont beaucoup de mal à avoir) pour nous transporter dans ce type d’univers…

Concentrez-vous donc sur VOTRE propre bonheur pendant 1h50 ! Vous n’aurez, comme cela, pas eu l’impression de perdre votre temps…

Un bonheur n'arrive jamais seul

 

 

Auteur : Céline Huet-Amchin

Blogueuse & Artiste voyageuse.
Jamais sans un livre, un thé, mes pinceaux, nos poilus et Mon Brun ! (dans le désordre)
Passion Asie, éléphants, pandas, licornes, dragons et lapin (d’Alice)

Laisser un commentaire