Wat Phnom (Phnom Penh)

« Le Wat Phnom (« colline du temple »), de son vrai nom Wat Phnom Daun Penh est une des plus anciennes pagodes bouddhistes de Phnom Penh.
Selon la légende, le Wat Phnom aurait été construit en 1373 pour abriter des statues du Bouddha sur un tertre boisé de 27 m de haut. C’est Daun Penh (« Grand-mère Penh »), une riche veuve, qui aurait découvert quatre statues du Bouddha en bronze et une en pierre dans un tronc d’arbre échoué sur les berges du Mékong. La statue en pierre est décrite comme une divinité debout, tenant un bâton et une conque, les cheveux relevés en chignon (ce qui ressemblerait plus à une image de Vishnou). Cette statue a été nommée Neak Ta Preah Cau. Après avoir découvert les statues et les avoir placées sous un auvent provisoire, Daun Penh aurait élevé la colline à côté de sa maison et fait construire le sanctuaire abritant les statues, utilisant le bois du tronc qui avait descendu le Mékong pour la charpente. Un monastère fut ensuite installé à l’ouest de la colline. Le temple a donné son nom à la ville de Phnom Penh. »
(source : Wikipédia)

C’est une petite balade fort agréable à faire, toute en contemplation…

Je recommande de le découvrir en fin de journée, afin de profiter du coucher de soleil…

20140116-193214.jpg

20140116-193234.jpg

20140116-193259.jpg

20140116-193320.jpg

20140116-193345.jpg

20140116-193408.jpg

20140116-193425.jpg

20140116-194142.jpg

20140116-194202.jpg

20140116-194226.jpg

20140116-194300.jpg

20140116-194324.jpg

20140116-194342.jpg

20140116-194402.jpg

20140116-194436.jpg

20140116-194519.jpg

20140116-194534.jpg

20140116-194558.jpg

20140116-194619.jpg

20140116-194639.jpg

20140116-194659.jpg

 

Auteur : Céline Huet-Amchin

Blogueuse & Artiste voyageuse.
Jamais sans un livre, un thé, mes pinceaux, nos poilus et Mon Brun ! (dans le désordre)
Passion Asie, éléphants, pandas, licornes, dragons et lapin (d’Alice)

Laisser un commentaire